Dans ses travaux, Sybil Coovi Handemagnon met à profit sa formation dans le champ du graphisme et des Beaux-Arts afin d'élaborer des projets de recherches qui interrogent les notions identitaires des systèmes d'expositions par la critique institutionnelle. À travers l'usage et la réactivation d'archives ou encore d'objets, elle tente de traduire une manière de penser la voie fragile de la différenciation. De manière générale, sa pratique interroge des notions telles que l'Histoire et ses méthodes, la mémoire et les problématiques post-coloniales. Ses projets donnent lieu entre autres à des installations, des photographies et des performances. Sybil Coovi Handemagnon a fait des études de graphisme à Paris et a suivie un cursus aux Beaux-arts de Bourges (FR). Ses pièces ont été présentées dans des expositions collectives au Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia (ES), à l'Artothèque de Strasbourg (FR) ainsi qu'à la galerie Kadist (US).